Faisant suite à la conversation  que j'ai eu avec le Pêcheur Urbain la semaine dernière, j'ai décidé d'aller tenter ma chance en pêchant le carnassier au vif, et non aux leurres.

Il m'a fallu tout d'abord déterminer le lieu propice. Pour être passé hier le long de la Vienne et de la Loire, je savais qu'il était impossible de tremper une ligne en raison du débit trop important.

le Thouet était toujours pêchable, mais après trois bredouilles successives, la motivation n'était pas trop au rendez-vous.

Alors je suis allé faire un tour du coté de l'Authion, petit cours d'eau qu'un collègue pêcheur m'avait indiqué.

Voilà le chemin (boueux après réchauffement de l'atmosphère...) par lequel je suis arrivé:

HPIM8908_1

Et le poste choisit:

HPIM8909_1

Il ne me restait plus qu'à installer mes cannes et tendre mes lignes, ce qui fut fait rapidement (en plus il faisait pas chaud ...).

Et hop! Photo du camp de base...

HPIM8911_1

Mais il y a toujours un "mais". Après plusieurs essais à différents endroits du cours d'eau, je me suis aperçu qu'au plus profond, je devais disposer d'une hauteur d'eau d'1m 50 maximum! Évidemment, pour le Sandre, j'aurai pu trouver meilleur endroit. ..Mais le temps avait déjà passé et je ne pouvais plus vraiment partir chercher un meilleur poste (en plus, j'en connais pas en ce moment...).

Alors pour résumer, disons que je n'ai pas été vraiment dérangé pendant cette petite séance de pêche..

Ah si! A un moment j'ai vu ça...

HPIM8910_1

Et puis plus rien...

C'est pourquoi, à l'instar du Pêcheur Urbain qui se posait la question en même temps que moi, je me demande si je ne vais pas jeter l'éponge pour le moment (bien que ce soit une période intéressante pour la pêche du sandre) et attendre l'été, période durant laquelle la méconnaissance des postes favorables semble moins porter à conséquences que l'hiver.

Et puis peut-être aurais-je glané d'ici là quelques informations et débusqué deux ou trois jolis "trous", repères de pépères...