Les avis sont souvent partagée quand à l'esthétique de ces fameux abris de jardin en bois que l'on voit fleurir un peu partout dans nos petits jardins de citadins, coincés entre quatre maisons neuves.
Dans ce contexte, nous-mêmes n'étions pas convaincus de la beauté de la chose. Mais finalement, positionné au fond de notre (grand) terrain, au pied du vieux mur en tuffeau un peu "fatigué" et sous le grand noyer poussant en limite, nous nous sommes dit que, outre l'aspect pratique de la chose, cela pouvait parfaitement convenir à l'esprit champêtre que nous recherchions. En ce qui concerne la couleur, nous opterons surement pour une peinture plutôt que pour un traitement traditionnel "couleur bois". L'entretien en sera sans doute plus compliqué mais Madame préfère, alors...

A cet abri en bois s'ajoutera, quand les finances le permettront, un vrai garage en dur d'environ vingt mètres carrés, plus proche de la maison, et qui servira de "dépendance" (il faudra bien caser tout le bazar accumulé dans notre sous-sol actuel...).

Quant à ces neuf mètres carrés supplémentaires, ils abriteront l'ensemble du matériel de jardinage qui ainsi se trouvera à proximité du futur potager (que je souhaite réaliser un jour à la façon "jardin de curé"). Mais là, on a encore le temps de s'y mettre...

Pour ceux que cela intéresse (suivez mon regard en direction du sud-ouest), voici les mensurations:

Dim. ext : 325x325x328
Dim int : 300x300
Madriers haute densité de 28 mm
Toiture feutre bitume sur planchettes
Serrure à barillet
Double porte 1/2 vitrée en plexi
Ancrage anti-tempête

Le tout sera monté sur une base en parpaings enterrés au 3/4 et fixé par cornière grâce à la réalisation de quatre plots béton (sauf si je trouve un autre moyen d'ancrage "démontable").

Voici une petite photo issue de la pub qui m'a décidé à faire l'affaire (enfin, c'est surtout le prix qui m'a décidé...)

img054_1

Ah ben bien sûr, on est loin du palace en bois réalisé par notre ami Fincras, mais je ne me sentais ni les capacités (j'oserai même dire ni le talent...), ni la disponibilité pour m'attaquer à la réalisation d'un truc de ce genre.

Je dispose donc maintenant dans mon garage d'un joli tas de planches, planchettes et autres madriers à assembler, énorme légo qui attendra la venue de beau papa pour commencer à prendre forme (selon le vendeur, il est inutile de vouloir monter ce truc seul...).

Évidemment, je ne manquerai pas de mettre ici les photos de l'avancée des "travaux"...

A bientôt donc.