Cela va faire bientôt deux semaines que je n'ai rien publié mais cela ne veut pas dire que je me suis mis au farniente !

Pour tout dire, les derniers jours de congés disponibles avant les fêtes de Noël ont été mis à profit pour récupérer la multitude d'arbres et arbustes qu'une gentille collègue (Merci Anitaaaaaaaaaaaaa !...) à mis à ma disposition, suite à un développement trop rapide de nombreuses espèces de son jardin.

Voici donc la "récolte", après arrachage, transport et mise  en "nourrice" (à 22h, sous la pluie) le temps de trouver un créneau horaire et de  planter définitivement ...

Tout d'abord, deux énormes noisetiers, quatre grosses charmilles, ainsi que huit Altéas (ou Hibiscus) et trois Piéris (non visibles sur la photo)...

DSC07580_1

Mais après ce premier voyage, il restait à récupérer le plus difficile, à savoir deux énormes Frênes...
Là, ma petite remorque ne suffisait pas. Je risquais donc de ne pas pouvoir planter ces bestioles de sitôt lorsque, alors que nous devisions autour d'un petit verre chez Anita, je lance l'idée qu'une remorque à bateau ferait peut-être l'affaire.
Le lendemain, Anita me téléphone et m'annonce qu'elle a complètement oublié que son voisin possédait ce genre d'ustensile !
'Pas chouette la vie ?!...
Ni une ni deux, Vendredi après-midi je retourne à son jardin" luxuriant" en compagnie de mon papa, et nous déterrons les frênes que nous chargeons sans difficultés sur cette remorque aux dimensions idéales, après qu'Anita ait enveloppé avec amour les grosses racines pour éviter leurs dessèchement.

Et les voici donc arrivés à destination, en compagnie d'un "petit" cerisier, après trois quarts d'heure de route...

DSC07581_1

Avant cela, nous avions eu le temps d'aller acheter les dix arbres fruitiers (quenouilles et demi-tiges) qui composeront le futur verger...

DSC07582_1

Il ne nous restait donc plus qu'à planter tout ça, sans oublier les érables de Madame, ainsi que des Acanthes et des Rudbékias rapatriés par mon papa à l'occasion de ce petit "weekend plantation".

Opération réussie ! (Sous un crachin bien désagréable, surtout pour les bottes, la pelle et les bras et le jambes de ceux qui les animent ! Hein Papa ?!...)

Mais ce soir, tout est en terre, le verger est réalisé, les fleurs sont plantées et les grands arbres ne demandent plus qu'à grandir encore, à l'ombre de leurs gros tuteurs (en priant pour que le choc de cette transplantation  tardive ne leurs soit pas fatal)...

Je n'ai pas eu le temps de prendre en photo l'ensemble mais je pense que j'attendrai que le feuillage apparaisse pour vous montrer le résultat. Ben oui, pour le moment, ce n'est que du bois un peu tristounet...

Allez, à bientôt pour la suite (Tilleuls, Mûriers platanes, etc etc etc...)!