Comme vous ne le savez peut-être pas, ma petite annexe destinée à devenir mon embarcation de pêche n'est plus mienne.
Pas assez pratique à manipuler tout seul, difficultés à l'équiper correctement et maniabilité à la rame plus que moyenne...

Je l'ai donc vendue à un Monsieur qui possède une propriété avec un grand étang, au milieu duquel se trouve une île qu'il n'arrive plus à entretenir régulièrement sans barque.

Et comme vous le savez peut-être, par contre (si toutefois vous allez de temps en temps sur "Les poissons Rouges"), un des membres de la team débutante vient de faire l'acquisition d'une solide barque, qu'il ne reste plus qu'à motoriser pour pouvoir aller pêcher sur la Loire.
Il me sera donc bientôt possible de retourner sur l'eau en compagnie de Fiks pour titiller les gros poissons chats que nous convoitons depuis peu.

Mais voilà, j'ai toujours en tête l'idée de m'acheter une petite embarcation légère, passe partout, facilement maniable seul, sans tirant d'eau important et transportable sans remorque.

Alors m'est revenu à l'esprit ce pêcheur en mer que je croisais souvent en Bretagne, à plusieurs milles des côtes, trainant deux lignes de fond ou lançant ses leurres en plein milieu de chasses magnifiques, du fond de son......... kayak !

Ben oui tiens !! Pourquoi pas ??!!

Un petit tour sut le Net et voilà que je me pose pleins de questions !

J'ai donc trouvé deux embarcations qui pourraient me convenir pour la pêche au carnassier itinérante sur la Vienne (plus sauvage mais aussi plus tranquille que la Loire avec ses petites îles, ses berges boisées et son courant plus lent), mais aussi pour les ballades éventuelles en famille (enfin, à deux pour commencer) quand les beaux jours seront revenus.

Voici donc à quoi pourrait ressembler ma future embarcation...

b_2000065790005_8805_1


ergonomie_kayak_kalao_fishing

b_2000065790005_8806_1

Comme vous pouvez le constater, ce premier kayac est conçu pour pouvoir transporter quatre adultes au maximum, ce qui autoriserait quelques sorties familiales en vue d'une petite ballade ou d'un picnic. On y trouve des trappes de rangements, des compartiments étanches, une plateforme destinée à recevoir les objets volumineux ainsi que quatre supports de cannes.

La deuxième version (ci dessous), ne peut emporter au maximum que deux adultes et un enfant. Plus courte et plus légère, elle offre moins de possibilité de rangement, mais elle est aussi moins chère ! Elle propose également une plateforme de rangement (plus petite), deux compartiments étanches ainsi que quatre supports de canne.

trinidad_fishing1

Il est important de noter que ces embarcations mesurant toute deux plus de quatre mètres, il est possible (légalement et techniquement) de les utiliser en mer et de s'éloigner de plus de trois cents mètres d'un abri. Du coup, nos voyages réguliers en Bretagne pourraient s'agrémenter de parties de pêche en mer, comme au bon vieux temps...

Sinon, il reste cette possibilité...

vert460

Mais pour quasiment le même prix, je me retrouve avec une embarcation moins maniable et surtout moins bien équipée, mais peut-être plus stable, encore qu'il est dit que les deux kayaks ci dessus fassent preuve d'une très bonne stabilité.

Il va donc falloir choisir, parce que l'envie d'explorer les recoins, les îles et bras morts encombrés de cette rivière, en famille, ou, certainement plus souvent en solitaire, dans le silence et le calme d'une progression à la pagaie, se fait sentir avec de plus en plus d'insistance.

Bon, de toutes façons, le Père Noël étant actuellement à sec, il me reste jusqu'au printemps pour me décider...