Avec un soleil aussi radieux, difficile  de ne pas avoir envie de faire enfin plus ample connaissance avec ma jolie voisine, j'ai nommé la jument du pré d'à coté.

Une fois étrillée puis sellée, c'est le grand départ !

Alors pas de grand galop les cheveux au vent pour cette première sortie. Il s'agissait avant tout de faire connaissance et de s'apprivoiser.

La promenade s'est donc déroulée au pas ou au petit trot, histoire aussi de se tanner les fesses en douceur !

Au final, c'est une jument vraiment agréable, très calme. Une poule faisane s'est même littéralement envolée sous son nez alors que nous trottions gentiment. Après un brutal écart dû à la surprise, elle s'est contenté de  stopper l'allure pour rester bien campée sur ses jambes et observer l'envol ! J'en ai connu qui m'ont vidé pour moins que ça (notamment pour un bruissement de sac plastique dans un fossé, c'est vous dire...).

En revanche, elle répond au quart de tour et une simple pression des mollets suffit à lui faire changer d'allure, un léger écart d'une renne provoque immédiatement un changement de direction, bref ! Un régal...

Et puis bien sûr, quel plaisir de parcourir les petits chemins de notre campagne à cheval, au milieu des champs de soleils (aujourd'hui bien fanés) ou des vignes croulant sous le raisin, le tout dessinant un joli premier plan aux demeures et châteaux du coin (comme sur la photo)...

HPIM0381-1

Après ce petit tour bien sympathique, le retour au bercail s'est effectué à une allure un peu plus rapide (marrant comment ils reconnaissent le chemin de l'écurie !).

Avec à la clé, une petite douche rafraîchissante, un séchage au couteau (sorte de raclette en caoutchouc pour évacuer l'eau manuellement), une séance de coiffure et enfin le retour au pré !

Voilà pour le petit résumé de ce moment privilégié.

Les prochaines sorties seront peut-être un peu plus sportives, à condition  d'y aller progressivement, bien sûr.

A bientôt !