Un peu déçu de ne pas être arrivé à faire prendre à François ou à Dédé un seul gros mulet je décide de tenter à nouveau ma chance, mais aussi la nouvelle technique censée être efficace pour capturer ces fameux mulets.

Il s'agit en effet, renseignements pris auprès de mon détaillant en article de pêche, de tout d'abord monter en puissance au niveau de la taille des hameçons et du diamètre du bas de ligne et ensuite de raccourcir au maximum la longueur de l'empile afin que l'esche soit positionnée pratiquement au niveau du feeder.

C'est pourtant ce que nous avons fait hier sur nos trois cannes, sans enregistrer une seule touche !!!

Aujourd'hui, la matinée est déjà moins fraîche qu'hier et je me dis que c'est maintenant ou jamais.

En ce qui concerne le choix du poste, pas de critères spécifiques si ce n'est qu'il faut qu'il y ait de l'ombre, qu'il soit tout près de chez moi, que les fonds soient à peu près propre (sur ce point, j'ai quand même cassé trois fois sur des accroches dans des cailloux. GRRRRR) et surtout que cela soit situé à l'endroit où j'ai aperçu hier en kayak de grosses quantités de ce poisson.

Je descend donc sur la Vienne, juste en bas de chez moi (même pas un petit kilomètre) et m'installe.

La première heure est vierge de toute activité. Je me dis que mes critères de choix de poste étaient peut-être un peu légers quand  BAM ! Première violente touche ! C'est parti pour trente minutes de combat épique (malgré la montée en puissance du bas de ligne) qui se soldera par la capture du plus gros mulet de la matinée (52 cm). Au passage, j'ai eu un peu de bol car une fois le poisson dans l'épuisette, l'hameçon s'est décroché tout seul. Et pour cause, il s'était ouvert aux trois quarts sous les assauts répétés de la bête !

19082012086-001

Je remet aussitôt à l'eau et là, mon feeder n'a même pas le temps de toucher le fond que c'est "peeeeeenduuuuuuuuu !"

Plus petit, 40 cm, il viendra assez rapidement au bord.

19082012088-001

Puis, après chaque ré-amorçage j'enregistre des touches et sort encore de l'eau deux autres jolis spécimens (41 cm et 47 cm).

19082012090-001

19082012091-001

Evidemment, tout ce petit monde est reparti à l'eau après avoir été décroché (encore qu'il parait que ces mulets de rivière se mangent... A essayer peut-être un jour...)

19082012092-001

19082012093-001

Et puis ensuite plus rien... J'ai eu beau ré-amorcer, changer régulièrement mes asticots, rien n'y a fait, ils étaient partis.

Mais ce fut une bien belle matinéequand même !

 

A bientôt !