Alors que Madame et la petite Mademoiselle sont parties entre filles chez Tata à Nantes, nous nous retrouvons, le Marin d'eau douce,  Freud (à ne pas oublier, dixit le p'tit gars) et moi-même, seuls pour le week end.

Après avoir traîné à la maison toute la matinée (vent glacial dehors, ne donnant pas envie de se presser!), je propose une petite " virée champignons", avant de retourner au chaud à la maison pour ne pas louper le match de rugby qui oppose le stade Français au stade Toulousain, un grand classique qui a tenu toutes ses promesses.

Nous avons donc deux heures pour trouver notre bonheur. C'est dans la forêt située juste à coté de mon lieu de travail que je décide de tenter notre chance.

Pas mal de voitures sont garées tout au long de la route et, lorsque nous nous engageons dans la forêt, nous croisons déjà des promeneurs avec des paniers à moitié plein. Et effectivement, la place semble avoir été largement visitée, vu le nombre de "rondelles" de pied de cèpes que nous trouvons par terre ! Le bon coté, c'est qu'il semble y avoir des champignons, le mauvais c'est qu'on est loin d'être les seuls, ni les premiers.

Bon, on en profite quand même pour immortaliser quelques jolis (mais inconnus) représentants du genre...

  27-001

128-001

DSCN0130-001

Et puis finalement, après une demi heure de recherche...

DSCN0132-001

DSCN0133-001

Mes images-001

Nous en trouverons quatre ou cinq comme ça, dont un, magnifiquement repéré par mon Marin d'eau douce sur le chemin du retour (comme l'année dernière, si vous vous en souvenez...) !

Et il est pas peu fier d'avoir réitéré l'exploit !!

DSCN0137-001

Une belle petite promenade en somme, qui a donné envie à mon pépère de retourner dans les bois demain, mais dans une forêt "secrète", où personne n'est venu avant... Hum. Plus facile à dire qu'à faire...

Moi en attendant, devinez ce que je mange ce soir ??...

DSCN0140-001

Ma première omelette aux cèpes de la saison !

Il faut dire que la récolte était un peu juste pour se régaler des seuls jeunes cèpes. Mais demain, si le temps le permet....

 

A bientôt !