Parce-que la rentrée nous avait un tantinet accaparé, parce-que le temps était beau et parce-que j'avais quelques jours de vacances, nous avons pu faire un dernier séjour avant la mauvaise saison sur notre chère petite île d'Oléron.

Et comme il avait été décidé que ces journées seraient surtout consacrées aux enfants, nous avons décidé d'explorer un peu plus avant les lieux, profitant d'un retour aux calme sur les routes, trop encombrées l'été, qui sillonnent l'île .

La première journée a été consacrée à une grande ballade à pied jusqu'à Saint Denis, plage sur laquelle les petits (ainsi que Freud) ont pu évacuer leur trop-plein d'energie !

Le lendemain, nous décidons de nous rendre sur la plage de Gatseau, plage que nous avions envisagé d'investir avec Ludo quinze jours avant, car réputée excellente pour la pêche en surf casting... A noter que par pur hasard (ou presque...), nous retrouvons Ludo et sa petite famille, venu passer quelques jours sur l'île en camion aménagé, après avoir eu un premier contact avec les lieux visiblement plutôt favorable (malgré notre retentissante bredouille !).

DSCN2855-001

Et force est de constater que le lieu est magnifique.

Coincée entre l'océan et une forêt de pins maritimes, l'immense plage offre une superbe ballade (trois heures de marche pour en faire le tour par la pointe) dans un décor sauvage et protégé de toute infrastructure touristique.

WP_20131030_003

Je sais, vous ne voyez pas grand chose mais j'avoue avoir vraiment profité de la beauté des lieux et laissé mon APN dans le sac... Mais je vous recommande chaudement cette plage si un jour vous passez par là !

Le lendemain, nous décidons de nous rendre au phare de Chassiron afin de pouvoir enfin profiter de la vue qu'il offre depuis son sommet. Inutile de dire qu'en plein été, il s'agit d'une mission quasi impossible (à moins de s'armer de beaucoup, beaucoup de patience).

C'est donc sans être obligé de faire la moindre queue que nous entamons l'ascenssion du phare et de ses 224 marches  !!!

DSCN2859-001

 

DSCN2861

Et après dix petites minutes de grimpette, nous arrivons au sommet, avec les muscles des cuisses un peu chauffés à blanc, il faut bien le dire...

Mais cela en valait la peine ! Nous sommes accueillis sur la passerelle par une rafale de vent violent mais aussi par une vue à couper le souffle...

Tout d'abord, voici un aperçu de la rose des sables végétale qui entoure la base du phare...

DSCN2865-001

 

Une vue de la côte Est de l'île ("coté continent"), avec La Rochelle à peine visible sur la ligne d'horizon et le pertuis d'Antioche, célèbre pour la pêche du bar en bateau mais aussi pour ses nombreux naufrages qui ont motivé la construction du petit phare, visible au large...

DSCN2863-001

Une vue de la pointe extrême de l'île...

DSCN2864-001

Et enfin, la côte Ouest ("coté océan")...

DSCN2866-001

Bref! Nous en avons pris plein les mirettes ! Ce qui nous a fait penser que nous étions sur le point de toucher...

DSCN2894-001

Après notre retour sur terre, j'ai  pu en apprendre un peu plus sur une particularité de l'île, je veux parler des écluses à poissons. Au nombre de plusieurs centaines par le passé, il n'en reste aujourd'hui plus que deux ou trois, patiemment entretenues par des équipes de bénévoles. Il en existe un exemplaire parfaitement conservé, entre Saint Denis et le village de la Brée les Bains...

DSCN2878-001

Enfin, le lendemain, c'est au sein d'un "parc aux oiseaux" que nous avons passé l'après midi, pour le plus grand plaisir des grands et des petits !

DSCN2918-001
DSCN2905-001
DSCN2906-001

Un petit tour sur l'observatoire ?....

DSCN2907-001

De là-haut, nous pouvons jouir d'une jolie vue sur les marais salants....

DSCN2908-001

Après toutes ces pérégrinations, c'est au restaurant que nous avons terminé la journée, avant de refermer pour quelques temps la porte de notre cabane de pêcheur. Et je peux vous dire que le contenu des assiettes a vite été englouti, plus vite même que Le Lousgat en personne n'aurait pu le faire !!! ;-)

WP_20131031_006

Seul petit regret : Je n'ai pas pu trouver deux heures favorables pour tenter à nouveau une session de surf-casting. Mais il faut dire aussi que les marées et les horaires ne coïncidaient pas vraiment avec nos activités. Une autre fois donc...

Bonne semaine à tous !