Si le weekend dernier était placé sous le signe du brochet, ce Samedi l'était sous celui du chevesne. Enfin ça c'est ce que je croyais avant que Fiks me contacte après avoir vu les photos....

Après les pluies diluviennes de cette nuit, je profite d'un timide soleil pour aller faire un tour à la pêche.

Mais en arrivant sur le spot, quelle surprise de voir que les conditions sont radicalement différentes ! D'une rivière au niveau extrêmement bas, nous sommes passé à un cours d'eau presque en crue !

Impossible d'accéder à ma petite plage, totalement recouverte par les eaux, les berges se situant maintenant pratiquement à l'endroit où je me garais en plein champ la semaine dernière...

Je décide donc de changer de spot pour aller tenter ma chance à Chinon, en plein centre. Une petite séance de street fishing quoi....

Premier lancer, penduuuuuuuuuuuuuu !

Ca tire fort et ça bataille dur !

Après un joli combat, je déplie l'épuisette d'une main, et sors finalement le plus gros chevesne que j'ai jamais vu !!!

Mais regardez bien la photo, et vous verrez qu'il est normal que vous n'ayez, vous non plus, jamais vu un chevesne comme ça parceque.... C'est un ASPE ! Une grande première pour moi !!...

Depuis le temps qu'un certain "pêcheur urbain" m'en parlait, sans que je sache à quoi cette pêche pouvait ressembler...

Merci pour cette info Fiks, du coup, je bats un nouveau record perso !

WP_20141011_001-001

Évidemment, le mètre est resté à la maison. Je mesure donc à l'aide de la technique dite "des doigts écartés" et, une fois rentré à la maison, estime sa taille entre 60 et 65 cm...

Je continue à lancer et, au milieu des grosses chasses incessantes, je ferai deux autres mastodontes !

WP_20141011_003-001

WP_20141011_004-001

Entre temps, ce sont quatre perches qui s'inviteront aussi à la fête...

WP_20141011_005-002

Les chasses se succèdent à un rythme soutenu mais mon téléphone sonne pour m'indiquer qu'il est temps de rentrer à la maison !

Dommage, c'était vraiment une bonne matinée.

Une petite frustration quand même : Je pique avant de partir une perche qui, en s'approchant du bord, semble plutôt gaillarde. J'arrive à l'approcher de la berge, la tête hors de l'eau et effectivement, elle est belle !

Tout content de passer un deuxième weekend avec un troisième record record perso à la clé, je l'emmène jusqu'au bord. Mais piquée au niveau du cartilage très fin de la bouche, un gros soubresaut fera qu'elle se décrochera à la dernière seconde.... GRRRRRRRRR !

C'est pas grave, je me suis bien éclaté quand même !