Puisque mes quelques prises de fin de saison m'ont remis le pied à l'étrier, j'ai décidé, non plus de vendre mon matériel, mais de continuer à m'équiper !

Seulement voilà, avec des sessions de pêche au lancer très courtes et souvent improvisées, j'ai remarqué que la technique du gros sac à dos, plein à craquer (accompagné éventuellement d'une boite à leurres additionnelle), d'une part n'était pas très pratique, et d'autre part me faisait perdre du temps à chaque changement de leurre (quitter le sac, l'ouvrir, sortir une boite, changer de leurre, ranger la boite, remettre le sac à dos, etc etc ...).

De plus, si comme lors de ma capture de mon plus gros brochet, je décide de pêcher plus souvent les pieds dans l'eau (wadders à venir ?...), il devient impossible de décrocher le poisson, changer le bas de ligne et me remettre en action de pêche sans retourner sur la berge.

Alors, pour optimiser mes temps de pêche, j'ai investi !

J'ai trouvé une "valisette-sac-à-dos" bien pratique, contenant deux boites, un filet de rangement pour le petit matériel, différentes poches et des anneaux d'accroche pour les pinces; C'est beau, pratique, pas très cher et ça ne prend presque pas de place dans le coffre ma belle Volvo, où elle est rangée à demeure !

DSC04042-001

DSC04041-001

DSC04043-001

En action de pêche, la valisette est dans le dos et seule une petite poche de rangement se trouve en travers de la poitrine.

Dès que l'on désire changer de leurre ou de montage, il suffit de faire pivoter la valisette face à soi. En ouvrant les compartiments, les boites se retrouvent à plat et il devient facile de "bricoler", avec ces "tablettes" bien horizontales.

Seul petit défaut: il n'y a pas d'accessoires pour caler la canne lorsque les deux mains sont prises. Mais je vais étudier le problème avec la couturière de la maison pour y remédier très rapidement !

Testé au bord de l'eau en fin de semaine dernière, j'ai validé cet équipement par la prise d'une petite perche !

WP_20141101_001-001

Coooooooool....

Alors certes, la saison ne va pas tarder à se terminer, mais me voilà armé pour les petites sessions de fin de boulot, au printemps prochain !