Ah, très cher lecteur ,aujourd'hui votre héros doit bien s'en remettre à une évidence et fredonner tout bas:
"Que serais-je sans toi....!"
Car c'est bien à sa chère et tendre dulcinée qu'il s'en remet pour vous adresser quelques nouvelles du front!

Pour le moment notre héros ( en tout cas le  mien) se trouve prisonnier d'une solitude inhabituelle dans sa vaste et belle demeure .
Point d'épouse et d'enfants à ses côtés pour bourdonner dans ses oreilles et virevolter autour de lui,point de connexion internet ( et je crois bien que c'est là le point le plus douloureux pour l'heure),point de petit écran pour se distraire...

Bref, mon héros de Loire se trouve bien triste dans cette obscure situation qui,nous l'espérons tous deux,ne saurait perdurer trop longtemps.
En attendant, il jouit tout de même de quelques réjouissances terrestres telles que le raccordement de la robinetterie de la salle de bain ,la confection d'une rampe lumineuse et bien d'autres menus plaisirs...

Mais aussi, si j'en crois mes sources ,la création d'un nouveau blog pour la rentrée, le repérage de quelques eaux troubles qui accueilleraient silures et autres poissons rouges.....

Très cher lecteur, Toi qui aura eu la patience de me lire jusqu'à ma dernière lettre, sache que ton Marin de Loire est impatient de te retrouver pour te conter lui même ses dernières aventures...

Dulcinée